Chez ABCLearning, nous valorisons les cultures humaines et le sens des relations fraternelles en transposant les savoir-faire et expériences entre pays.

Nous favorisons la réalisation de projets pérens adaptés au besoin local et le partage de connaissances. Nous apportons de nouvelles compétences et concourrons à l’accessibilité à l’e-technologie

A ce titre, l’association réalise régulièrement des événements dans la métropole Lilloise :

  • Le Colloque d’Accompagnement de Projet Associatif en Nord – Pas de Calais (CAP 2014)
  • La nuit du bénévolat à la Maison des Associations en 2015 et 2016
  • Le ciné-débat autour de la femme en 2015 et 2016
  • Le dîner-gala de l’association Cœur d’Ivoire pour la création d’un centre de formation BTP en 2015
  • Les ateliers jeunesses « découverte des goûts du monde » en 2015 et 2016

Nous mettons également en place des événements en Côte d’Ivoire et au Sénégal. 

Cette année, nous prévoyons de réaliser une exposition d’étoffes ivoiriennes et sénégalaises avec nos partenaires.

Happy Africa

Skill Be Together

A.é.R.é

P.A.F Covid

SOLélec d'ici et d'ailleurs

M.E.E.R

Happy Africa

Depuis 2018, l’association travaille sur un projet de crowdfunding.

En effet, elle est partie du constat que la majorité des projets rencontrent des difficultés, des imprévus pour la mise en place d’un projet.

C’est ainsi qu’elle a conçu le projet Hapi Africa.

L’idée de ce projet est de faire face aux difficultés rencontrées ensembles.

Ce projet se présente sous la forme d’une plateforme de financement participatif dédiée aux projets africains ouvertes aux financeurs du monde entier.

Cette plateforme destinée à tous les porteurs de projets (ONG (associations locales), structures publics ou privés, la diaspora africaine, les entreprises, et la société civile) dispose d’un volet de partage d’expérience en ligne favorisant les projets collectifs.

Pour pérenniser les projets, les suivis-évaluation seront réalisés par les membres d’ABConsulting soit sur place soit à distance.

Grâce à un travail d’anticipation, elle minimisera l’incidence de ces risques.

Enfin, la particularité de cette plateforme est qu’elle nécessite peu de moyens financiers car une grande partie du travail se fait via internet et par des bénévoles associatifs, que sont les membres d’ABConsulting. 

Seuls les stagiaires et prestataires sont rémunérés.

3 pays, 3 structures, 1 seul but

En 2015, trois structures, l’association ABC Learning représentant la France, la Maison d’Afrique représentant le Luxembourg et l’association Centre Euro Africa représentant l’Espagne, se sont rencontrés afin de monter un projet commun : SkillBeTogether.

Un projet de formation à destination des populations peu armées, peu instruites avec une demande de financement européen.

Une analyse a conclu qu’un partage de bonnes pratiques entre pays de l’Union Européenne serait intéressant et permettrait d’améliorer l’efficacité du projet et d’assurer un résultat optimal. 

Ainsi, ces trois associations ont décidé d’unir leurs compétences afin d’échanger sur leurs pratiques respectives, leurs méthodes de travail et leurs visions de développement complémentaires à travers une plateforme web.

Chacun apporte son expertise : 

    • L’Espagne est un partenaire clés dans ce projet puisque la plupart des populations migrantes entrent dans un 1er temps par ce pays et sont nombreux dans la précarité.
    • La France apporte son expertise dans ce domaine puisqu’elle connaît bien l’immigration notamment avec son passé colonial.
    • Possédant 49% de la population non luxembourgeoise, le Luxembourg peut être un exemple d’intégration réussie, où les étrangers y vivant depuis un certain temps peuvent accomplir leur devoir citoyen.

Le projet A.é.R.é

 

« A.é.R.é la jeunesse sénégalaise »

Apprendre l’Electrification naturelle en Réalisant une Eolienne

par AMBRE- OLIVIA et compagnie

 

Ce projet au travers de pratiques solidaires et durables a permis de développer et essaimer la citoyenneté entre pays d’Europe et d’Afrique, nous avons réalisé une formation en ligne pour la construction de 3 éoliennes prototypes dans 3 lycées de 3 pays différents

Pour ce faire, nous avons :

  • Agit en faveur de la transition écologique, solidaire en développant l’esprit critique autour d’un jeu de positionnement et un jeu de rôle avant de débuter la formation.
  • Favorisé les rencontres et les échanges visioconférences dans un 1er temps pour partager des compétences et connaissances, et transmettre leurs expériences au retour.
  • Complété l’offre des acteurs éducatifs par la création et la promotion d’outils pédagogiques contextualisés auprès de l’ensemble des parties-prenantes.
  • Renforcé les capacités d’action de tous et de chacun grâce à des méthodes pédagogiques innovantes dans des dynamiques de changement, en expérimentant un système de transmission de savoirs adapté à la crise sanitaire.

Ce projet a permis d’aller au delà de nos espérances :

  • La formation a permis de développer les connaissances de 42 élèves en terme d’éolienne grâce au transfert d’expertise et de savoir-faire et de réaliser 3 éoliennes.
  • Chaque éolienne étant installée en complément du système électrique en place, la réduction des coûts liés à l’énergie sera effective au bout d’1 an.
  • Les jeunes ont pris conscience des opportunités d’employabilité dans les métiers verts, un nouveau projet sur des biodigesteurs gaz domestiques est en cours d’élaboration.
  • Un partenariat local avec l’association ADEN va permettre d’étendre le projet auprès d’autres jeunes car elle mettra en lien les jeunes et les professionnels locaux.

En savoir plus sur le projet A.é.R.é : https://www.lianescooperation.org

Le projet P.A.F COVID

Le projet SOLélec d'ici et d'ailleurs

« SOLélec d’ici et d’ailleurs : le soleil une énergie utilisable grâce aux panneaux solaires »

TANDEM SOLIDAIRE c’est une opportunité de :

  • Donner des clés de compréhension des interdépendances et des inégalités dans le monde pour agir en citoyen dans l’ère de la globalisation
  • Explorer la dimension internationale du développement durable
  • Être vecteur de la prise de conscience de la nécessité d’agir pour construire un monde plus solidaire, respectueux des droits humains et de l’environnement
  • Favoriser l’engagement des jeunes par un contact direct avec les acteurs de terrain, les échanges intergénérationnels et une pédagogie active
  • Renforcer durablement les relations entre associations et établissements scolaires, augmentant ainsi les capacités à mettre en place des projets éducatifs autour de la citoyenneté mondiale

L’enjeu est de sensibiliser les jeunes aux grands déséquilibres mondiaux et d’explorer la dimension sociale et internationale du développement durable.

Le projet vise aussi à faire prendre conscience de la nécessité de construire un autre monde solidaire, dans le respect de l’autre et de la planète.

Ce dispositif s’inscrit pleinement dans le sillage des Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés par les Nations-Unies en 2015 pour faire face aux grands défis du 21ème siècle, comme la lutte contre la pauvreté, les inégalités ou le réchauffement climatique.

Durée : 1 an

Thèmes ciblés : énergie solaire, lutte contre le changement climatique, électrification

Le projet

Ce projet a été conçu autour de 5 ODD :

– N°4 – Education de qualité

– N°5 – Egalité entre les sexes

– N°7 – Energie propre et d’un coût abordable

– N°12 – Consommation et productions responsables

– N°13 – Lutte contre les changements climatiques

Il vise à sensibiliser la jeunesse aux problématiques d’accès à l’électricité, développer et essaimer l’ECSI entre France et Afrique, au travers de pratiques solidaires et durables.

Nous proposons de réaliser une sensibilisation au mécanisme de fabrication de panneaux solaires permettant d’électrifier des lieux éloignés du réseau des grandes villes.

 

Nos actions

Agir en faveur de la transition écologique, solidaire en développant l’esprit critique autour d’un jeu sur la transformation de l’énergie solaire en énergie électrique verte.

Favoriser les rencontres et les échanges virtuels avec des lycéens d’ailleurs face aux actions humaines en faveur du développement durable et les freins de la société.

Partager des compétences et connaissances, et transmettre ses expériences au retour.

Compléter l’offre des acteurs éducatifs par la création et la promotion d’outils pédagogiques auprès de l’ensemble des parties-prenantes.

L’objectif général du projet étant de proposer des outils pédagogiques de qualité, entre jeunes de pays et cultures différentes, accessible aussi en ligne dans un domaine innovant et en pleine expansion afin de leur assurer un avenir professionnel stable tout en répondant aux enjeux du développement durable, voilà ce qui a attiré les professeurs et dirigeants des lycées partenaires.

 

Les attendus du projet 

– L’acquisition de savoir-être comme être à l’écoute de l’autre, travailler en groupe, avoir un esprit critique, se faire sa propre opinion

– La prise de conscience des enjeux de la lutte contre le réchauffement climatique, de la préservation de son environnement, et de l’utilisation des ressources naturelles pour le bien-être de tous et surtout de la planète

– L’acquisition de connaissance en termes de processus de fabrication d’un panneau solaire et de la transformation d’une énergie naturelle en énergie physique.

– Le développement de la solidarité internationale et de l’éducation à la citoyenneté

– L’incitation au développement d’activités économiques tout en préservant l’environnement : réduire les coûts liés à l’énergie grâce aux énergies renouvelables.

– La promotion des opportunités d’emploi dans les métiers verts

 

Les partenaires du projet en France et au Cameroun

Dans le cadre de l’évolution des missions d’ABCLearning en matière de formation/sensibilisation, l’association a émis l’idée d’apporter des solutions de formations de qualité répondant directement aux besoins locaux afin d’offrir les mêmes avantages d’accessibilité à l’emploi pour les jeunes africains et européens.

L’association ABCLearning travaille déjà avec des lycéen(e)s sur les énergies renouvelables de différents pays, le CEFTI Centre D’enseignement et de Formation Technique Industrielle de Douala au Cameoun sera le binôme du lycée Aimé Césaire notamment au travers de sa filière électricité.

 

D’une part, Yacine SOUDANI, électricien indépendant, cherche à promouvoir et diffuser le plus largement possible ses connaissances en matière de panneaux solaires et de transformation

de l’énergie solaire en électricité.

D’autre part, ce professionnel développe des ateliers à destination de la jeunesse. Il dispensera la sensibilisation en ligne pour la conception – réalisation – maintenance d’un panneau photovoltaïque.

 

Le lycée Aimé Césaire, qui a déjà développé un projet à l’international avec le Mali, propose des programmes pédagogiques novateurs notamment en électrotechnique au travers du CAP électricien ou encore du Bac pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés.

Soucieux de faire prendre conscience à tous et chacun des enjeux du développement durable, la proviseur et l’équipe pédagogique souhaitent développer des projets de solidarité internationale et dans les métiers verts pour que les jeunes formés au sein de l’établissement donnent du sens à leur avenir.

Il a été décidé de privilégier la classe de 1ère du Bac pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés.

Mr Blangy, professeur, s’occupera de recruter, d’encadrer et regrouper les jeunes de sa classe volontaire pour les sessions de sensibilisation à l’ECSI et la sensibilisation à la transformation énergie solaire en électricité.

Il les accompagnera dans leur implication dans le projet et les suites de celui-ci.

 

Le public visé 

 

Les 60 jeunes sont essentiellement en 1ère ou terminal.

Les autres élèves et enseignants des lycées partenaires, les familles et habitants des Communes partenaires et les entreprises en énergies renouvelables locales, seront des bénéficiaires indirectes.

 

Les structures partenaires utiliseront des approches méthodologiques complémentaires et adaptées, au plus près des réalités et des attentes du terrain afin de sensibiliser la jeunesse aux enjeux du solaire dans l’électrificatio. 

Egalement  comprendre via une sensibilisation les mécanismes de construction d’un panneau solaire dans le but de susciter des vocations dans les métiers verts et de développer des opportunités de mobilités internationales et de mobilisation citoyenne.

 

De par la mise en réseau, la mutualisation, la capitalisation et le suivi-évaluation des outils pédagogiques créés en ligne via ce projet, il pourra être accessible et utilisable par bon nombre d’établissements scolaires soucieux de partager les savoirs et connaissances relatifs aux ressources naturelles.

 

Le Projet M.E.E.R

La Maison des Expérimentations des Energies Renouvelables France/Sénégal

Le contexte National

L’Afrique est un continent paradoxal.

On y trouve d’importantes ressources énergétiques : pétrole, gaz, un potentiel d’énergie hydraulique et solaire. 

Cependant une grande partie de sa population souffre d’une disette énergétique.

Le Sénégal : 1er en matière d’énergies renouvelables

Les ODD sont inclus dans le P.S.E (Plan Sénégal Emergence) 2012-2035

– 2020 : le Sénégal inaugure son parc éolien en partenariat avec ENGIE pour la France et Méridiam pour les USA

– 2016 : 1er projet d’énergie solaire suivi de projets liés aux énergies renouvelables pour instaurer une stabilité énergétique

Le pays s’engage à réduire ses émissions de C02 de 21% 

 

La ville concernée : Bambilor

Créé en 2011 avec le découpage de l’ancienne communauté rurale de Sangalkam.

Bambilor est une communauté rurale qui s’est agrandie avec la commune de Sangalkam, commune de Diamniado et commune de Jaxaay-Niacourab-Pa en 2013, avec l’acte III de la décentralisation.

C’est une jeune commune du Sénégal située à 30 kms de Dakar et Diamniado (aéroport), elle fait partie de l’arrondissement de Sangalka, du département du Rufisque et de la région de Dakar.

 

Les origines du projet 

En 2019, le forum Afrique Energie est lancé. Nous y faisons de nombreuses rencontres avec des acteurs du monde de l’environnement, de la formation et de la jeunesse. 

Nous décidons de contracter des partenariats afin de promouvoir l’éducation citoyenne, la solidarité internationale et la lutte contre le changement climatique pour et par la jeunesse peu armée d’ici et d’Afrique.

Notre 1er partenaire est alors la société ACTA TERRA.

Crise sanitaire oblige, nous favorisons le distanciel pour former la jeunesse à la construction d’éolienne domestique.

Parrallèlement et en complément au programme d’éducation national, nous proposons des formations en visio entre jeunes lycéens. 

Créer un lieu ouvert à tous permettant de diffuser les savoirs, les pratiques et connaissances en matière de production, d’énergie verte domestique grâce au partage de techniques de nos partenaires est donc en continuité direct avec notre vision. 

Par ce projet, nous répondons aux objectifs de développement durable : 

  • N°4 – Education de qualité
  • N°5 – Egalité entre les sexes
  • N°7 – Energie propre et d’un coût abordable
  • N°12 – Consommation et productions responsables
  • N°13 – Lutte contre les changements climatiques

Objectif général 

En complément du programme scolaire local, ce projet vise à faciliter l’accès à la connaissance des énergies renouvelables pour tous en développant des prototypes domestiques. 

Cette maison permettra à la jeunesse d’être acteur du développement des énergies renouvelables. Et surtout de diffuser les connaissances, innovations et savoirs existants en matière de production d’énergie verte à toute la population.

 

Objectifs spécifiques 

1. Initier les jeunes à la construction de solution de transformation de ressources naturelles en énergie fiable et utilisable immédiatement au niveau domestique

Résultats attendus:

– Améliorer les connaissances de la jeunesse en énergies renouvelables.

– Créer des matériels autonomes et viables produisant une énergie constante.

2. Diffuser les innovations existantes peu coûteuses et fiables

Résultats attendus:

– Fournir de l’énergie pour couvrir les besoins de ménages et améliorer les conditions socio-économique de la ville.

– Les Sénégalais sont conscients des bienfaits de l’électrification verte, ou du recyclage des déchets et surtout du développement durable.

 

Une procédure institutionnelle identifiée

Nous voulons promouvoir les innovations domestiques existantes en matière d’énergies durables au Sénégal, en un lieu unique, qu’elles soient issues de coopérations internationales ou d’inventeur(e)s locaux, et les dupliquer le plus possible.

Et nous souhaitons développer une formation issue des projets « biodigesteur gaz de Saint Louis » et « éolienne ACTA TERRA de Darou Mousty », permettant de former les jeunes lycéens à la construction de ces matériels en lien avec les communes locales.

 

Les enjeux de la diffusion des techniques

– Inciter la jeunesse à se former dans les énergies renouvelables, 

– Créer des emplois verts pérennes, et une filière économique locale (transfert d’expertise et de savoir-faire), 

– Réduire le déficit énergétique des populations tout en contribuant à préserver les écosystèmes fragiles,

– Réduire les coûts énergétiques des ménages et notre empreinte écologique,

– Faciliter l’accès à l’énergies durables pour tous.

 

Les activités prévues

– Informer sur les questions environnementales et leurs impacts économiques et sociaux par des séances de sensibilisation pour prendre conscience les enjeux des énergies vertes,

– Des ateliers de confection de prototypes en accès libre exposé dans la maison, en mettant en lumière les acteurs locaux et internationaux qui passent à l’action,

– Diffuser les connaissances, innovations et savoirs en matière de production d’énergie verte, via des fiches et outils pédagogiques en ligne,

– Renforcer la capacité d’action de la jeunesse, l’écocitoyenneté et la solidarité internationale par des projets de mobilité ou des chantiers écoles

 

Planification 2021-2022

– Juin à septembre 2021 : élaboration du projet, recherche de partenaires

– Octobre 2021: dépôt de dossiers de demande de financement

– Janvier 2022: démarrage du projet par acquisition de terrain à Bambilor

– Mars – juin 2022: installation de chantier et approvisionnement en matériels

– Septembre 2022 : inauguration de la maison et 1ère activités à destination de la jeunesse

– Octobre 2022 : sensibilisation des ménages

– Novembre 2022 : cycle de conférences et de construction de prototypes de construction de prototypes

– Décembre 2022 : Evaluation du projet et perspectives

Le projet "E.C.L.E.R" : Économiser en créant la lumière grâce aux énergies renouvelables

Suivez-nous !